Pourquoi la situation des postes d’orthophonistes hospitaliers n’a toujours pas évolué ?


Pourquoi la situation des postes d’orthophonistes hospitaliers n’a toujours pas évolué ?

Il y a un an, en plein été, sortait le décret n° 2017-1263 du 9 août 2017 relatif au classement indiciaire applicable aux corps de personnels de rééducation de la catégorie A de la fonction publique hospitalière, annonçant une revalorisation honteuse des orthophonistes, avec un passage uniquement à un niveau bac +3 malgré 5 années d’études reconnues au grade de Master.

Cet été, les premiers orthophonistes diplômés au grade master sont sortis, et comme tous les orthophonistes, ils seront sous-payés, désertant les postes salariés à un point qui en devient critique.

Aux plus de 150 questions, écrites et orales, posées par les parlementaires, Agnes Buzyn répond avec une méconnaissance qui pourrait passer pour de la mauvaise foi déjà présente chez sa prédécesseur…

Mais que veulent vraiment dire ces chiffres, qu’elle affiche comme une réponse et qui pourraient convaincre les moins informés ?

Bruno Sarrodet, en charge de l’exercice salarié à la FNO, répond point par point à la ministre dans cette courte vidéo.

Cliquez sur l’image pour lire la vidéo :

Article publié le 24 juillet 2018
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page