Comment financer sa formation


Comment financer sa formation ?

2 types de prise en charge : les formations peuvent être éligibles à l’un, à l’autre ou aux deux dispositifs (ces deux modalités ne sont toutefois pas cumulables)

Prise en charge par le Fonds interprofessionnel de formation des Professionnels Libéraux (Fif-PL) :

Les professionnels libéraux contribuent chaque année au financement du Fif-PL avec une contribution prélevée par l’URSSAF. En 2017, cette contribution leur ouvre droit à un forfait d’indemnisation d’un montant annuel global de 750€, avec une prise en charge journalière plafonnée à 125€.

Les formations doivent être préalablement agréées par le Fif-PL pour que le professionnel puisse bénéficier de cette prise en charge.

Le professionnel réalise son inscription directement auprès de l’organisme qui dispense la formation et remplit une demande de prise en charge en ligne sur le site du FIF-PL. : www.fifpl.fr

 

Prise en charge par l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu ANDPC :

Chaque professionnel de santé est soumis à une obligation de DPC. Sur une période de 3 ans, il devra avoir accompli 2 actions de DPC dans 2 des 3 domaines que sont la formation, l’évaluation des pratiques professionnelles et la gestion des risques.

Chaque orthophoniste dispose d’une enveloppe annuelle de 852€, pour un plafond de 14 heures de formation, lui permettant de financer les frais d’inscription à la formation (30€ par heure directement versés à l’organisme) et de recevoir une indemnité correspondant à la perte de ressource (30,85€ par heure).

Le professionnel peut réaliser son inscription auprès de l’organisme qui dispense la formation, mais également directement sur le site de l’ANDPC (l’organisme peut ainsi vérifier que le professionnel demandeur a un budget DPC suffisant pour couvrir les frais de la formation : dans le cas contraire, l’organisme peut refuser une inscription. Celle-ci n’est effective qu’une fois que l’organisme a validé la demande). Site de l’ANDPC

 

Pour des renseignements très détaillés sur ces différentes modalités de prise en charge, vous pouvez vous référer à l’article « Financer sa formation continue : mode d’emploi » paru dans l’Orthophoniste de janvier 2017.