Foire aux questions – Formation initiale


© Beboy - Fotolia

 

1.    Que doivent faire des orthophonistes diplômés en 3 ou 4 ans pour avoir la reconnaissance « Master » ?

Malgré un cursus en 5 ans, les étudiants sortants n’obtiendront pas un Master en Orthophonie mais toujours un Certificat de Capacité en Orthophonie, Grade Master, (ce grade Master consistant en la reconnaissance des 5 années d’études). En conséquence, il est inutile et inapproprié d’entreprendre une VAE pour obtenir un diplôme (CCO) que l’on possède déjà (et qui n’est pas un Master en Orthophonie)
Demander une VAE pour le CCO reviendrait à affirmer que les orthophonistes diplômés en 3 ou 4 ans, n’ont pas les mêmes compétences que ceux qui seront formés en 5 ans.  Or, ce n’est pas le cas, étant donné que le diplôme obtenu sera le même (CCO) et que tous les orthophonistes auront donc les mêmes compétences.
Une démarche de VAE n’est utile que dans le cas d’une reprise d’études dans un autre cursus universitaire ou pour accéder à un cursus de recherche.

2. Je suis diplômé de la communauté européenne, quelles démarches dois-je effectuer pour pouvoir exercer en France ?

Pour le moment les conditions d’autorisation d’exercice en France pour un diplômé de la communauté européenne restent inchangées. Après l’obtention de votre diplôme au sein de la communauté européenne, vous devrez contacter la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale de la région où vous souhaitez exercer. Vous devrez ensuite remplir un dossier qui sera examiné par une commission qui vous délivrera une autorisation d’exercice après vous avoir demandé (ou non) des mesures compensatoires.
Avec l’obtention du grade Master en France, un groupe de travail devrait rapidement être constitué afin de revoir les procédures d’autorisation d’exercice.

3. Je suis diplômé d’un pays hors de la communauté européenne. Puis-je exercer en France ?

Malheureusement, la France n’accepte d’attribuer les autorisations d’exercice de la profession d’orthophoniste qu’aux titulaires de diplômes d’orthophonie, de logopède, ou de speech therapist obtenus dans les pays de l’Union Européenne.
Les diplômes obtenus en dehors de ces pays ne peuvent pas être reconnus par l’Etat français.

Si vous souhaitez exercer en France, l’obtention du diplôme français sera nécessaire :

– Il vous sera demandé de passer et de réussir l’examen (sélectif) d’aptitude à l’entrée en cursus d’orthophonie en France ainsi que de soutenir un mémoire au cours de ce cursus si vous y êtes admis ; le reste de la scolarité pouvant éventuellement être sujet à dispenses au vu de vos études antérieures (se renseigner auprès du centre de formation).
– La reconnaissance d’expérience fonctionne pour les diplômés de l’Union Européenne uniquement.
– Attention pour les examens d’aptitude, vous devez avoir une maîtrise parfaite de la langue française et de ses subtilités.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page