MASTER : VICTOIRE ! SATISFACTION DE LA PROFESSION !


MASTER : VICTOIRE ! SATISFACTION DE LA PROFESSION !

MASTER ! Victoire ! La profession satisfaite !

Aujourd’hui 25 janvier 2013 est une date qui marquera l’histoire de l’orthophonie.

En effet, après plus de 10 ans de lutte, d’incertitudes, de négociations, de manifestations, de travail acharné, la réforme des études trouve enfin sa conclusion : le grade de Master couronnera désormais les cinq années de la formation universitaire des orthophonistes.

Nous avons enfin obtenu la juste reconnaissance de notre diplôme, sur laquelle se construit déjà l’orthophonie de demain.

Le bureau national remercie chaleureusement tous les acteurs de la Fédération qui ont permis cette avancée décisive.

Consultez le communiqué de presse FNO ci-dessous :

 

Consultez le courrier des ministres :

Consultez le communiqué de presse des ministères :

Consultez le communiqué de presse commun à toutes les composantes de la profession :

 


Message de Nicole Denni-Krichel, Présidente de la FNO :

C’est avec une immense joie que je tiens à féliciter et à remercier tous les orthophonistes, les étudiants en orthophonie, les directeurs de centres de formation universitaire, l’UNADREO, le CFO et les représentants de la CGT, FO et UNSA pour leur investissement, leur détermination et leur accompagnement tout au long de ces années vers la juste reconnaissance de notre profession.

Sans l’investissement constant de la Fédération, à tous les niveaux, départemental, régional et national, sans l’implication des groupes de travail, sans le soutien de tous, sans les actions sur le terrain, sans les contacts auprès des parlementaires et universitaires, sans la mobilisation dans la rue, sans la profession n’aurait pu se faire entendre.

Belle journée pour l’orthophonie !

 

Message de Pierre Ferrand, Président d’Honneur de la FNO :

« J’apprends avec une immense joie et beaucoup d’émotion, par la voix de notre Présidente Nicole Denni-Krichel, la bonne nouvelle tant attendue : nous avons le Master !

J’adresse sans tarder mes plus affectueuses félicitations à toutes celles et tous ceux qui se sont longtemps battus , toutes générations confondues, à chaque niveau de leurs compétences et de leurs responsabilités, pour mener à bien ce difficile combat… avec une mention spéciale pour Anne Dehêtre, remarquable cheville ouvrière de cette réussite collective ! Aujourd’hui comme hier, je salue la volonté et l’enthousiasme des orthophonistes. Rassemblés,  mieux armés et encore plus motivés, avançons vers de nouvelles conquêtes ! »


Message de Jacques Roustit, Président de la FNO de 1986 à 2004 :

«  La bonne nouvelle qu’on attendait avec impatience vient de tomber !

Au-delà du bonheur de partager ces instants avec chacun d’entre vous, je voudrais adresser mes remerciements aux équipes qui ont coordonné cet extraordinaire mouvement de solidarité intergénérationnelle : la FNO et sa présidente Nicole Denni-Krichel, son vice-président à la formation initiale Philippe Pénigault, avec une pensée particulière, emplie de félicitations à Anne Dehêtre qui a mené ce combat avec force, pugnacité, conviction et compétence. Reconnaissance admirative également à toutes les composantes de l’orthophonie qui ont coopéré à cet acquis essentiel pour notre discipline : les directeurs d’enseignements, les enseignants et maîtres de stages, les fédérations et syndicats professionnels salariés. Je voudrais transmettre aussi une mention spéciale à la fédération nationale des étudiants et à ses associations régionales. Ils ont fait preuve d’un dynamisme, d’une détermination et d’une maturité remarquables à l’occasion de ce combat pour l’avenir de notre discipline. Je n’oublierai pas aussi tous les grands universitaires, les personnalités politiques de tous horizons, les associations de patients, les patients eux-mêmes qui nous ont soutenus avec conviction.

Mes pensées et mes chaleureux remerciements iront aussi à tous les orthophonistes qui, à travers les mobilisations de terrains, à travers des réseaux sociaux percutants, par leurs soutiens fidèles, solidaires et indéfectibles dans toutes les actions qui ont été menées, ont permis l’aboutissement  de dix années de réflexions, de démarches, de négociations. Ce grand mouvement a été exemplaire. Il a impressionné bon nombre d’observateurs extérieurs…pas les orthophonistes !

C’est une immense avancée dont nous ne pouvons imaginer que les prémices. Une nouvelle page de l’histoire de l’orthophonie s’ouvre ce 25 janvier 2013. A l’instar de ces dix ans de lutte intense pour convaincre nos ministères de tutelle, chacun va pouvoir continuer à y enrichir l’histoire de la construction de l’orthophonie.

Mais ce n’est qu’un nouveau départ ! Quels que soient nos parcours et nos formes d’exercice, continuons à rassembler nos forces et nos compétences.  Fédérons nos ambitions. Cultivons nos enthousiasmes et notre créativité pour que la grande réforme présente soit le tremplin pour d’autres avancées scientifiques et professionnelles au bénéfice d’une discipline qui devient une science clinique.

Soyons fiers et ambitieux pour cette orthophonie rayonnante ! »