Accès aux soins en orthophonie : Agnès Buzyn dans les pas de Marisol Touraine


Accès aux soins en orthophonie : Agnès Buzyn dans les pas de Marisol Touraine

Agnès Buzyn poursuit l’attitude de son prédécesseur devant le Parlement :
constance dans le renoncement face au problème d’accès aux soins en orthophonie

Mardi 12 décembre, le député du Doubs Eric ALAUZET (La République En Marche) a posé une question orale à la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès BUZYN concernant notamment le problème d’attractivité des postes d’orthophonistes dans les hôpitaux.

La ministre a bien rappelé que ce reclassement en catégorie A aurait dû être effectué beaucoup plus tôt, elle a également évoqué les quelques dizaines d’euros mensuels qui vont être accordés d’ici 2020. Ce sont les mêmes arguments que donnait déjà Marisol TOURAINE aux député(e)s de la précédente mandature, et d’ailleurs, c’est le décret qui avait plusieurs fois été refusé à l’unanimité des représentants de professionnels et d’étudiants, que Madame BUZYN a signé cet été en catimini (cf. communiqué de presse du mois d’août 2017).

Mais Agnès BUZYN n’a pas du tout répondu sur les milliers d’euros de perte de revenu : « de 3228 à 10.068€ de perte de revenu par an » comme l’a détaillé M. ALAUZET. Mme BUZYN a malheureusement la même attitude que son prédécesseur : ignorance du problème, renoncement à régler la situation qui n’a que trop duré.

La FNO, qui représente tous les orthophonistes, ne renonce pas !

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse.

Article publié le 20 décembre 2017
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page