Un quinquennat de mépris


Un quinquennat de mépris

Le « groupe de travail » sur l’attractivité des postes de rééducateurs dans les hôpitaux a été réuni pour la dernière fois le lundi 05 décembre. Comme toutes les réunions des représentants du Ministère de la Santé et des confédérations des salariés des hôpitaux, seules les décisions gouvernementales déjà prises ont été exposées et aucune considération n’a été accordée aux remarques des représentants syndicaux.
La décision imposée : regrouper au 1er janvier 2017 toutes les professions de la rééducation dans un seul corps et une seule grille salariale. Un nivellement par le bas au niveau des salaires « petit A », catégorie A dans laquelle ont été reclassés les infirmiers (IDE, bac+3) et les ergothérapeutes, sans aucune considération des diplômes et des différents degrés d’autonomie.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lire le communiqué de presse de la FNO.

Communiqué de presse :
image-cdp-1312

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page