L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilActualitésVie syndicale14 février : la FNO mobilisée pour les orthophonistes salarié·e·s

Le 14 février, mobilisons-nous pour l’avenir de l’orthophonie à l’hôpital public

La FNO partage les revendications de l’intersyndicale et incite les orthophonistes à participer aux actions de défense de l’hôpital et du secteur médico-social le 14 février 2020.

Ce mouvement de défense de l’hôpital public a débuté il y a 10 mois, lancé par l’intersyndicale des grandes centrales représentatives des salariés de la fonction publique hospitalière et les collectifs inter-urgences et inter-hôpitaux. Ils exigent désormais « l’ouverture de négociations sur l’avenir de l’hôpital public et des établissements de santé et de l’action sociale avec le Premier Ministre et le Président de la République ».

Un «plan d’urgence» avait été dévoilé fin novembre par Édouard Philippe et Agnès Buzyn. Il faisait suite à la journée de mobilisation exceptionnelle du 14 novembre dernier.  Il prévoit notamment une rallonge budgétaire et une reprise d’une partie de la dette des hôpitaux, ainsi que des primes pour certains personnels hospitaliers. Certaines des mesures de ce plan sont entrées en vigueur au 1er janvier 2020.

Aucune mesure de revalorisation des orthophonistes (ni des autres praticiens de santé) n’est prévue, et dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux, les postes d’orthophonie restent non pourvus, les orthophonistes salarié·e·s continuent d’être rémunéré·e·s sur des grilles injustes et à se voir proposer des postes précaires. Les difficultés de recrutement n’ont pas été résolues, les patient·e·s sont toujours en attente de soins orthophoniques et les étudiant·e·s en orthophonie en attente de lieux de stage pour leur formation clinique.

La FNO dénonce un passage en force et le mépris affiché des salarié·e·s sous-payé·e·s et précarisé·e·s ainsi que la manœuvre de division menée à coup de primes et d’indemnités.

Le 14 février, mobilisons-nous aux côtés des autres salarié·e·s en grève pour défendre l’accès aux soins, nos conditions de travail, l’avenir des retraites des orthophonistes salarié·e·s et nos rémunérations !

  • Vous êtes salarié·e du public et du privé : lisez notre guide pour se déclarer gréviste (avec les liens vers les préavis)

 

La FNO : la défense des orthophonistes salarié·e·s

La FNO poursuit son action pour obtenir la revalorisation des salaires des orthophonistes et l’amélioration de leurs conditions de travail dans les établissements publics et privés, ainsi que dans les structures médico-sociales.

Action auprès des parlementaires

Le 14 février 2017, à l’initiative de la FNO, 72 députés (dont Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin) avaient cosigné un courrier à destination du Premier ministre afin de l’alerter sur la disparition des soins orthophoniques dans les hôpitaux publics, sur la grande difficulté des patients à accéder aux soins en orthophonie et des étudiants en orthophonie à bénéficier de formation pratique dans les services hospitaliers.

3 ans plus tard jour pour jour, la FNO va relancer les 14 parlementaires encore en poste, ainsi qu’Olivier Dussopt, afin de leur faire état de la non avancée du dossier et pour solliciter une nouvelle fois leur soutien.

Action auprès des maires de France

La FNO va interpeller les maires d’ici le 15 mars prochain, date du 1er tour des élections municipales. Des courriers de demande de rencontre avec l’Association des maires de France (AMF) et l’association des maires ruraux de France seront envoyés dans les jours à venir. Ces élus siègent dans les conseils d’administration des hôpitaux de leurs communes. Ils ont également des revendications sur le maintien des soins sur leur territoire.

Le double objectif est la revalorisation des orthophonistes salariés de la fonction publique hospitalière et  territoriale et le classement des orthophonistes de la fonction publique territoriale, injustement considérés comme membres de la catégorie B (niveau BAC), dans la catégorie A.

La FNO présentera à cette occasion à ces élus de terrain sa campagne nationale de communication en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins orthophoniques.

Action auprès des employeurs

La FNO poursuit les rendez-vous avec les fédérations d’employeurs.

Elle a d’ores et déjà obtenu de Nexem, l’organisation professionnelle des employeurs du secteur social, médico-social et sanitaire privé à but non-lucratif, l’assurance d’une revalorisation dès 2020 des grilles salariales des orthophonistes salarié·e·s dans ses établissements, en adéquation avec leur niveau d’études.

D’autres rendez-vous sont à venir avec les autres fédérations d’employeurs, mais aussi avec les grandes centrales syndicales, seules représentatives des orthophonistes salariés dans la fonction publique hospitalière, et avec les associations de patients.