L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilActualitésVie syndicale (Page 2)

Rendez-vous avec M. Laboux, le conseiller santé de la nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Rendez-vous avec M. Laboux, le conseiller santé de la nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Comme après chaque changement de ministère, la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) demande des rendez-vous au ministère de la Santé ainsi qu’au ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation afin de faire connaitre notre profession et exposer les problématiques du terrain.

Nous avons donc envoyé une demande de rendez-vous à Madame Sylvie Retailleau, la nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur. Suite à ce courrier, le ministère vient de nous proposer un rendez-vous le 19 juillet avec Monsieur Olivier Laboux, le conseiller spécial santé de la ministre.

Sarah Degiovani, présidente, Frédérique Brin Henry chargée de mission Identité Professionnelle et Recherche et Alice Perdereau vice-présidente chargée de la formation initiale et de l’accès à la vie professionnelle assisteront à ce rendez-vous.

Les points abordés lors de ce rendez-vous seront les budgets des Centres de formation universitaire en orthophonie (CFUO), actuellement les budgets des CFUO ne permettent plus un enseignement de qualité,  beaucoup d’équipes pédagogiques sont en manque d’effectifs, les rémunérations des enseignants·es sont très faibles, il n’y a pas assez d’universitaires.

Cela sera également le moment d’essayer de débloquer des budgets pour les centres de formation en projet.

Nous insisterons également sur la volonté de créer rapidement un groupe de travail avec le Collège des centres de formation universitaire en orthophonie (CCFUO) et la Fédération nationale des étudiants en orthophonie (FNÉO) afin de travailler sur le contenu de la maquette.

Le deuxième point abordé sera celui de la problématique de la commission d’autorisation d’exercice du Grand Est, dans laquelle la grille d’équivalence n’est pas respectée.

Le troisième point abordé sera celui de la création d’un statut hospitalo-universitaire.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des échanges et réponses de Monsieur Laboux lors de ce rendez-vous.

Le texte d’orientations 2022-2025 : un texte ambitieux pour une équipe déjà au travail

Le texte d’orientation 2022-2025 : un texte ambitieux pour une équipe déjà au travail

Lors du XXIXème congrès fédéral de la Fédération nationale des orthophonistes qui s’est déroulé à Arles du 9 au 11 juin 2022, le conseil d’administration fédéral de la FNO a voté le texte d’orientations pour le mandat 2022-2023.

Ce texte engage les élu·es pour les trois années à venir et a été construit à partir des retours des orthophonistes, adhérent·es ou non adhérent·es à la FNO, sur l’ensemble du territoire, suite aux multiples rencontres de terrain organisées au niveau local et régional en 2021.

Vous pouvez télécharger ce texte en cliquant sur le lien ci-dessous :

Les réformes successives de notre système de santé ont dessiné un paysage nouveau qui évolue régulièrement et nous oblige à adapter nos pratiques professionnelles et notre positionnement dans ce système.

La FNO reste attachée à la défense d’un principe égalitaire d’accès aux soins sur le territoire et reste en alerte face aux difficultés rencontrées dans l’exercice quotidien de notre profession.

Elle poursuit son engagement pour construire l’orthophonie de demain.

Pour les trois années à venir, nous nous attacherons à consolider ces avancées essentielles, notamment autour des deux axes suivants :

  • L’orthophoniste, professionnel·le de santé expert·e
  • L’orthophoniste au sein du système de santé

En rappelant que les orthophonistes sont des professionnel·les de santé expert·es, la FNO se montre toujours soucieuse de valoriser la place et le champ de compétences des orthophonistes, elle s’engage à poursuivre au cours de ce nouveau mandat sa mobilisation pour tous les orthophonistes.

La FNO souhaite affirmer le rôle de l’orthophoniste dans le système de santé en :

  • garantissant un exercice coordonné optimal pour les orthophonistes
  • construisant l’orthophonie de demain
  • formant et informant les orthophonistes et les autres professionel·les de santé
  • protégeant et valorisant nos pratiques professionnelles
  • encourageant l’autodétermination des usagèr·es du système de santé

Retrouvez ici les grands axes du texte d’orientations politiques de la FNO sous forme de carte mentale

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – NOMINATION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT

Création de ministères dédiés à la prévention, aux solidarités, à l’autonomie et aux personnes handicapées et d’un secrétariat d’Etat chargé de l’Enfance

La FNO salue les nominations des nouveaux membres du gouvernement

La Fédération Nationale des Orthophonistes voit dans les nominations du nouveau gouvernement un signal fort pour les professionnels de santé qu’elle représente et pour les patients qui nécessitent une prise en soins en orthophonie.

La FNO a toujours porté la prévention comme une des étapes essentielles du parcours de santé de nos concitoyens, la création d’un nouvel acte en avril dernier lors des négociations avec l’Assurance Maladie, intitulé « Bilan de prévention et d’accompagnement parental » n’est qu’un des nombreux exemples de l’engagement des orthophonistes dans cette démarche.

La FNO se réjouit de la création d’un ministère dédié aux solidarités, à l’autonomie et aux personnes handicapées. Les orthophonistes prennent quotidiennement en soins des personnes en perte d’autonomie ou porteuses de handicap, qui nécessitent que l’on prenne en compte la globalité de leur environnement et les difficultés auxquelles elles se heurtent quotidiennement.  La coordination avec le ministère de la Santé et de la Prévention et le secrétariat d’Etat chargé de l’Enfance devra être forte et permettre d’améliorer pour les patients une prise en charge globale de leur situation, facilitant notamment les interventions des professionnels de santé et des autres intervenants dans leur quotidien.

La FNO rappelle cependant qu’aujourd’hui, les patients vivent des situations dramatiques qu’il est urgent de prendre en compte. Les difficultés d’accès aux soins en orthophonie s’aggravent et ce, malgré les efforts de toute la profession, malgré les propositions de la Fédération et les solutions mises en place.

La FNO appelle les ministres en charge des parcours de santé mais aussi les ministres en charge des sujets de la démographie professionnelle, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le ministre de la transformation et de la fonction publique, la ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, à s’emparer de ces sujets transversaux.

La FNO, seule organisation représentative des orthophonistes, est prête à relever le défi d’une véritable politique de prévention et d’un meilleur accès aux soins des patients, à l’hôpital, dans le secteur médico-social et en ville, rendu possible par une politique de santé ambitieuse et coordonnée. Il faut maintenant donner les moyens réglementaires, financiers et humains aux orthophonistes, quel que soit leur mode d’exercice, pour qu’ils et elles puissent assurer l’ensemble de leurs missions.

La FNO s’engagera, comme elle l’a toujours fait, dans la construction d’une politique qui redonnera confiance aux orthophonistes dans le système de santé qu’ils et elles contribuent à faire vivre tous les jours.

Télécharger le communiqué de presse

Contact presse : 

Anne DEHÊTRE – Présidente de la FNO – 06 78 12 51 48 

Le Congrès d’Arles du 9 au 11 juin 2022

Le congrès fédéral d’Arles, c’est le grand rendez-vous de la vie démocratique de la FNO qui permet aux orthophonistes de valider les orientations syndicales des trois années à venir et d’échanger autour des enjeux forts pour la profession.

Rejoignez nous à Arles pour :

 – participer aux ateliers qui se tiennent dans la continuité des sujets abordés lors des Assises de l’Orthophonie : 

  • santé des orthophonistes
  • évolution du cabinet Libéral 
  • évolution de l’exercice en salariat 
  • pratiques et techniques innovantes 
  • stratégies de communication du représentant syndical

 – échanger avec la géographe de la santé suite à la présentation des conclusions de sa grande enquête Les orthophonistes en France : état des lieux et perspectives à laquelle vous avez été nombreux·ses à participer en octobre dernier.

C’est aussi lors du congrès fédéral que la nouvelle équipe fédérale est élue : membres du bureau de la FNO avec son·sa prochain·e président·e mais également la nomination des chargé·es de mission et les membres des commissions de travail pour les 3 années à venir.

Ce congrès est ouvert à tou·tes ; seules la partie statutaire du congrès (jeudi) et le Conseil d’Administration (samedi après-midi) sont réservés aux adhérent-es.

Nous espérons vous y retrouver nombreux·ses ! Profitez de cet évènement pour visiter notre belle région et n’oubliez pas de vous inscrire au fameux gala du vendredi soir. 

Vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Retrouvez toute l’actualité du congrès sur la page facebook dédiée en cliquant ici

Retrouvez le programme en pdf ci-dessous.

Pourquoi soutenir la FNO ?

Pourquoi soutenir la FNO ?

 

Votre adhésion permet à toute la profession de défendre ses intérêts. Pour 21,20€ par mois, vous donnez les moyens aux orthophonistes qui vous représentent dans les instances de négocier les avancées pour notre profession.

Les actions de la FNO dépendent à 100% de vos adhésions.

Grâce à la force du collectif, l’orthophonie peut continuer à se réinventer en défendant la profession.

Rejoignez votre syndicat régional pour agir en local et au national.

Pour mieux comprendre pourquoi nous soutenir c’est avant tout vous soutenir, la FNO vous propose le témoignage d’Elsa Wessbecher, présidente du syndicat régional d’Alsace.

 

La vie syndicale en local : comment ça se passe ?

Les syndicats régionaux organisent des réunions plusieurs fois par an pour faire remonter, dans leur région, les problématiques locales dans les réflexions nationales mais aussi pour proposer du lien au niveau local.

Ces réunions permettent également d’échanger sur les enjeux des politiques de santé en constante évolution, et de redessiner en permanence notre identité professionnelle dans le paysage du soin.

Pour vous aider à comprendre son fonctionnement, la FNO vous propose le témoignage de Perrine Bernardon, administratrice de la FNO représentant la région Charente Poitou Limousin.

 

Premier Conseil d’Administration Fédéral de l’année !

Le week-end du 22/23 janvier se déroulait le premier Conseil d’Administration Fédéral de l’année.

Près de 70 administrateurs et administratrices de toutes les régions de France se réunissent 3 fois par an pour débattre et voter les évolutions du métier.

Pour tout comprendre du fonctionnement de la démocratie orthophonique au sein de la FNO, c’est ici.

 

Le souhait de la FNO pour cette année 2022 : l’édito d’Anne Dehêtre

Valorisation de notre exercice et de nos actes : c’est le souhait de la FNO pour cette année 2022 !

 

Édito d’Anne Dehêtre paru dans le n°415 du magazine L’Orthophoniste (Janvier 2022)

Que peut-on demander de plus ? Que peut-on exiger de plus ? Le Gouvernement a promis des augmentations de salaire dans la fonction publique, a promis d’aider le secteur médico-social à transposer les accords du Ségur dans les différentes conventions, voire dans les refontes de celles-ci, mais les efforts sont encore loin des objectifs attendus.

Pour les orthophonistes, les niveaux de salaire ne correspondent toujours pas à une quelconque réalité. Pas de salaire à la hauteur du niveau de qualification, pas de salaire à la hauteur du degré d’autonomie ou de responsabilité qui est celui de notre profession à l’hôpital ou dans les structures. Pas de statut non plus en adéquation avec nos compétences.

Alors pour 2022, oui, nous sommes encore en droit d’exiger une nouvelle hausse salariale, un nouveau statut qui nous amènerait enfin à un niveau acceptable, au juste niveau de notre degré de qualification.

Pour les libéraux, nos exigences sont les  mêmes. Les revalorisations de nos actes, de par un calendrier conventionnel contraint – des négociations avec l’Union nationale des caisses d’assurance maladie qui ne s’ouvrent que tous les 5 ans – doivent aussi permettre aux professionnels libéraux de suivre l’augmentation des prix, l’évolution de l’inflation qui elles, n’attendent pas 5 ans… La politique de santé du Gouvernement, sa vision de la santé publique ont posé comme préalable que le paiement à l’acte participait à l’inflation des dé- penses de santé. Au vu des difficultés d’accès aux soins des patients à la plupart des professions de santé, nous pouvons supposer que les orthophonistes ne sont pas les seuls à connaitre une démographie professionnelle en berne ! Alors, nous sommes en droit de nos interroger aujourd’hui sur la pertinence de cette ligne politique, et sur la crainte d’une assurance maladie rendue encore plus déficitaire à cause de professionnels de santé qui, voyant leur lettre-clé valorisée, démultiplieraient le volume de leurs actes…Nous ne pouvons y croire, et nous y croyons d’autant moins que la plupart des professionnels de santé que nous côtoyons tous les jours, nos collègues orthophonistes mais  aussi les kinés, les médecins… ne peuvent recevoir plus de patients, les journées n’étant pas assez longues. Il y a peu de chance que cette ligne gouvernementale bouge… Mais alors, c’est une valorisation importante de la plupart de nos actes (de tous ?) qu’il va falloir appliquer, faute de quoi, les orthophonistes libéraux ne pourront pas non plus faire face aux différentes charges qui pèsent sur eux.

La FNO a bien sûr d’autres souhaits pour la profession, pour les orthophonistes, pour chacun et chacune d’entre nous : un exercice professionnel simplifié, allégé de ses tâches administratives, dégageant ainsi du temps pour l’amélioration de nos pratiques professionnelles et pour le soin, une reconnaissance (financière aussi) de l’ensemble de ses missions, de coordination, de prévention, d’accompagnement familial… Et bien sûr, une évolution de notre métier en phase avec les nouvelles avancées, découvertes scientifiques…

Pour chacun et chacune d’entre nous, avec chacun et chacune d’entre vous, la FNO souhaite fêter bientôt la réalisation de tous ses souhaits !

Mais comment fonctionne la FNO ?

Mais comment fonctionne la FNO ?
Votre adhésion est essentielle.
Cette année encore, c’est votre adhésion qui porte votre parole.
Profitez également de tous les avantages de votre adhésion.
Ensemble, décidons de l’avenir de notre profession !

Expérimentation de l’accès direct  : une avancée historique pour la profession, une victoire de la FNO !

Expérimentation de l’accès direct  : une avancée historique pour la profession, une victoire de la FNO !

Après une longue et difficile séquence parlementaire, grâce à la forte mobilisation de vos représentants syndicaux, l’expérimentation pour l’accès direct aux soins orthophoniques est finalement adoptée !

Le conseil constitutionnel a validé l’amendement de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale, adopté au parlement : une expérimentation de 3 ans aura lieu dans 6 départements !

Les orthophonistes intégré.e.s dans tout type de structure d’exercice coordonné pourront alors recevoir des patient·es avec ou sans prescription.

Le Conseil National Professionnel des orthophonistes, composé de la FNO et de l’Unadréo, sera reçu courant janvier à la Haute Autorité de Santé pour examiner les éléments à faire apparaître dans le décret d’application, et notamment définir les départements expérimentateurs.

C’est une belle reconnaissance pour notre profession et une grande victoire pour la FNO qui porte cette revendication d’évolution d’accès aux soins orthophoniques dans le respect du parcours pour le ou la patient·e et de la coordination avec le médecin, depuis plusieurs mandats maintenant !