L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilPresseCOMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 20 11 2023

Stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement 2023-2027 : l’arbre qui cache la forêt

Alors que le président de la République s’est rendu à la maison de l’autisme d’Aubervilliers pour présenter la nouvelle stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement (TND), la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) déplore la faiblesse des dispositifs proposés pour les principaux concernés : les patients !

Cette nouvelle stratégie met l’accent sur le dépistage précoce, la scolarisation et la recherche ; mais aussi sur la formation et le respect des bonnes pratiques au sein des établissements médico-sociaux.

Si ces orientations stratégiques semblent prendre en considération les revendications légitimes des acteurs mobilisés, elles n’assurent en réalité qu’un jour sans lendemain.

La Fédération nationale des orthophonistes regrette la faible place accordée aux soins, et en particulier à l’accès aux soins.

Avec un manque criant de places en établissements, un manque de professionnels formés et
l’absence d’orthophonistes dans les équipes pour cause de conditions salariales déplorables, le suivi des patients diagnostiqués ne peut être assuré à la hauteur de la nécessité d’accompagnement et de soins qui en émanent.

Par ailleurs, l’absence de conclusions formalisées du précédent “plan autisme” et des pistes d’améliorations qui en découlent, laisse dubitatif quant à la méthodologie retenue par le gouvernement dans la construction de cette nouvelle feuille de route.

En ce qui concerne les Plateformes de coordination et d’orientation (PCO), leur projet se voulait global, et devait permettre la coordination pleine et entière des différents intervenants. Au final, force est de constater que les plateformes deviennent de simples organismes payeurs de soins hors conventionnement CNAM.

La FNO regrette que ce plan TND n’ait pas pu bénéficier d’un soutien plus massif et des moyens utiles à la mise en œuvre d’un accompagnement global ambitieux pour les patients.

Retrouvez le communiqué de presse ici