L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilL’orthophonie

Qu’est-ce que l’orthophonie ?

Définition de l’orthophonie*

L’orthophonie est une profession de santé relevant de la famille des métiers de soins.
Elle consiste à prévenir, à évaluer et à traiter les difficultés ou troubles :
– du langage oral et écrit et de la communication,
– des fonctions oro-myo-faciales,
– des autres activités cognitives dont celles liés à la phonation, à la parole, au langage oral et écrit, à la cognition  mathématique.
Elle consiste également à :
– à maintenir les fonctions de communication et de l’oralité dans les pathologies dégénératives et neuro-dégénératives,
– et à dispenser l’apprentissage d’autres formes de communication non verbale permettant de compléter ou de suppléer les fonctions verbales.

L’orthophonie s’attache aux dimensions plurielles du concept de langage, comme moyen d’expression, d’interaction et d’accès à la symbolisation dans toutes ses dimensions, notamment :
– dimensions linguistiques : préverbales, articulatoires, phonologiques, prosodiques, lexico-sémantiques, morphosyntaxiques, mais aussi habiletés discursives et pragmatiques, notamment dans la distinction énoncé/énonciation, …
– dimensions cognitives dépendantes des fonctions mnésiques, des fonctions exécutives, du raisonnement, des ressources attentionnelles et des cognitions sociales,
– dimensions psycho-affectives : le langage comme organisateur de la pensée et du psychisme,
– dimensions sociales : le langage comme vecteur de la socialisation et repère d’identité culturelle.

L’orthophonie s’intéresse également à toutes les altérations de la sphère oro-faciale sur les plans moteur, sensitif et physiologique, ce qui recouvre les altérations de phonèmes, les dysfonctions linguales, les troubles des modes respiratoires, la dysphagie, les troubles observés dans les paralysies faciales et les dysfonctionnements de l’appareil manducateur.

Textes législatifs

* issue du référentiel d’activités du Certificat de Capacité en Orthophonie, publié au Bulletin Officiel N°32 du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du 5 septembre 2013
Article mis à jour le 25 septembre 2018
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr

Un peu d’histoire …

Le mot orthophonie est né en France en 1828, lors de la création par le Docteur Marc Colombat de l’Institut Orthophonique de Paris, dont le but était le redressement de la parole et en particulier du bégaiement. Les premières attestations d’études d’orthophonie ont été délivrées en 1955 à la suite des initiatives de Madame Suzanne Borel-Maisonny, fondatrice de cet enseignement en France. La profession a obtenu son statut légal par la loi du 10 juillet 1964 qui a institué un diplôme national : le Certificat de Capacité d’Orthophonie (C.C.O.).

Depuis cette date, les orthophonistes figurent, au même titre que six autres professions d’auxiliaires médicaux, au Livre IV du code de la Santé Publique. La définition de l’orthophonie parait dans la loi en janvier 2016 : l’article L4341-1 du code de la santé publique est modifié par la LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 – art. 126.

Pour en savoir plus :

Article mis à jour le 25 septembre 2018
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr

Les missions de l’orthophoniste

Évaluer : Le Bilan Orthophonique

Qui peut bénéficier d’un bilan orthophonique ?
– Tout enfant dont les parents ou le milieu scolaire, social ou médical s’inquiètent
– Tout enfant dont l’évolution du langage oral ou écrit paraît difficile
– Tout enfant dont le handicap (trisomie, IMC, surdité…) perturbe l’installation ou le développement du langage
– Tout adolescent ou adulte perturbé dans sa communication (orale ou écrite) : séquelles de troubles antérieurs, accident, traumatisme, suites opératoires, vieillissement cérébral…

Acte de diagnostic
Le bilan orthophonique consiste en :
– un entretien avec le patient (et sa famille)
– une évaluation des capacités et des déficits permettant d’établir le diagnostic orthophonique et éventuellement le projet de rééducation.

(Suite de l’article : cliquez ici)

L’orthophonie en chiffres

Au 1er janvier 2019, la DREES (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) dénombre  25 607 orthophonistes en France (20 787 libéraux ou mixtes, 1 876 hospitaliers et 2 868 autres salariés), dont 779 dans les départements et régions d’outre-mer (DROM).
– 96,8 % sont des femmes.
– En nombre, les orthophonistes représentent 4% de l’ensemble des professionnels de santé.
– La densité moyenne est de 38,2 orthophonistes pour 100 000 habitants.
– La croissance des effectifs est usuellement de l’ordre de 4% par an. En 2018, la croissance n’est que de 0,55% en raison du passage de 4 à 5 ans de la durée de la formation initiale.
– L’âge moyen des professionnels est de 43,4 ans.

Pour en savoir plus : Les orthophonistes, données statistiques

Article mis à jour le 6 mars 2018
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr

Vous êtes parents

Vous êtes parents : rendez-vous sur FNO Prévention, le site de prévention de la FNO ! 

Cliquez ici pour accéder à FNO Prévention

La Fédération Nationale des Orthophonistes a créé ce site pour les parents de jeunes enfants et les professionnels de santé de la petite enfance.

Ce site est un outil dédié à la prévention des troubles du langage et à la lutte contre l’illettrisme.

Il contient des articles sur le développement du langage, de la lecture et de l’écriture, des informations sur les signes d’appels de plusieurs pathologies, des vidéos sur les différentes phases de développement du langage, de la lecture et de l’écriture, ainsi que des documents ressources.

La prévention près de chez vous :

Vous êtes patient ou aidant familial

 

Extrait du décret d’actes relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’orthophoniste :
Art. 4. – La rééducation orthophonique est accompagnée, en tant que de besoin, de conseils appropriés à l’entourage proche du patient.”

Plus d’informations sur notre page dédiée aux patients et aidants !

Vous êtes professionnels de santé

Vous êtes professionnel-le de santé ?

Rendez-vous sur la page de notre site dédiée aux professionnels de santé !

Vous y trouverez des informations sur l’orthophonie, et des informations sur les pathologies prises en charge par les orthophonistes.

Lutte contre l’illettrisme : le rôle de l’orthophoniste

L’implication des orthophonistes dans les équipes de formateurs pour adultes datent des années 80-90. Les formateurs confrontés à l’inadéquation d’une pédagogie de type scolaire et les apparentes pathologies du langage oral et écrit que présentent  les stagiaires établissent des contacts avec les orthophonistes.

Les interventions  se situent à différents moments :
Au moment du bilan d’évaluation : il participe à l’établissement du bilan –évaluation–diagnostic  en mettant en évidence les potentialités, les handicaps et les difficultés des apprenants ainsi que leurs motivations et leurs objectifs. Il fait apparaître les difficultés spécifiques en lecture, les pathologies éventuelles du langage, les difficultés perceptives, cognitives et affectives en vue d’un projet réalisable à court terme. Les orthophonistes ont élaboré un outil d’évaluation spécifique ( le DMI)
Au moment de l’élaboration des programmes de formation : répondant ici à une demande pressante des formateurs, l’orthophoniste met son expérience professionnelle à leur service.
Au moment de la formation des formateurs : l’orthophoniste participe à la formation initiale et permanente des formateurs en leur présentant les différents dysfonctionnements de la parole et du langage oral et écrit ainsi que les mécanismes qui les sous-tendent.
Au moment de la recherche : la recherche dans le domaine de l’illettrisme commence à peine et est indissociable de celles nombreuses, qui ont pour objet la lecture et l’écriture ; toutefois, elle diffère sensiblement des recherches concernant l’apprentissage. Il existe aujourd’hui des groupes de recherches pluridisciplinaires. Des mémoires de recherches élaborés par des étudiants en orthophonie ont été consacrés à l’illettrisme.

 

Documents à télécharger :
– Brochure Repérer une personne en situation d’illettrisme
– Affiche Bien parler pour bien lire
– Plaquette Les livres c’est pour le plaisir
– Plaquette Bien parler pour bien lire