L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilPresseCongé maternité : la FNO agit pour l’équité de traitement pour toutes les femmes

Concernant le congé maternité, il est important de recontextualiser le travail de la FNO sur ce sujet même si parfois d’autres missions de défense de notre profession et de nos conditions d’exercice sont peut-être mises plus en avant sur nos réseaux d’informations.

La FNO travaille avec les autres syndicats de professionnels de santé et de professionnels libéraux sur le sujet du congé maternité depuis des années dans un cadre interprofessionnel, notamment au sein de l’Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) et de la commission “parité-égalité” de l’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL).

En 2016, suite à sa participation au communiqué de presse des professionnels de santé non médecins diffusé le 15 février, la FNO s’est associée à un communiqué de presse regroupant 22 organisations de professionnels libéraux, concernant les annonces ministérielles de février 2016. Ces annonces créaient une discrimination à l’encontre de toutes les femmes qui travaillent à leur compte. Ces 22 organisations syndicales de professionnels libéraux ont appelé à l’ouverture immédiate de négociations contre la discrimination instaurée par la Ministre de la Santé de l’époque, Mme Marisol Touraine.

Le 8 mars 2016, la FNO réagissait de nouveau suite à ces déclarations.

En juin 2017, suite aux déclarations de Mme Marlène Schiappa, secrétaire d’état chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes qui souhaitait mettre en place un « congé maternité unique pour toutes les femmes », notre organisation spécifiait par voie de presse que « la mise en place d’un congé unique doit respecter et prendre en compte les réelles spécificités du statut des femmes travailleuses indépendantes ».

Les représentantes de la FNO ont aussi rencontré Mme Corinne Desforges, directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes pour s’entretenir de ce sujet primordial dans une profession comme la nôtre, composée à 97% de femmes. Au sein même de la FNO, la commission de travail dédiée « couverture sociale » travaille l’aspect technique de ces dossiers.

La FNO a demandé à ce que ce sujet soit notamment traité dans le cadre de l’Accord Cadre Interprofessionnel (ACIP) dont le travail a débuté la semaine dernière. La FNO se bat afin que tout projet concernant le congé maternité se traduise dans les faits par une réelle avancée pour une réelle égalité de traitement entre toutes les femmes et luttera dans les instances où elle siège avec les autres professionnels de santé pour que cette égalité soit respectée.

Article publié le 20 février 2018
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr