L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilActualitésPratiques Professionnelles

Focus Assises : la démographie professionnelle, un problème concret

Lors des dernières Assises de l’Orthophonie, vous avez été nombreux·euses à témoigner des difficultés dues à la démographie professionnelle, c’est à dire au nombre d’orthophonistes présents sur votre territoire.

La tension démographique a un impact sur vos patients mais aussi sur votre exercice au quotidien. Elle génère de la fatigue professionnelle et de la souffrance. Elle est entretenue par le manque de reconnaissance  (compétences, responsabilité, rémunération)  et la disparition des postes salariés qui impacte les collègues en libéral.

La FNO mène déjà de nombreuses actions sur cette problématique. Certaines ont trouvé une traduction concrète dans l’avenant 16, d’autres sont en cours de réalisation.

La FNO fait de ce sujet une de ses priorités : des actions sont menées, d’autres sont en cours : 


 

Focus assises : interprofessionnalité et coordination

Vos constats :

Lors des dernières Assises de l’orthophonie, en ce qui concerne la thématique de l’interdisciplinarité et de la coordination de soins, vous avez souhaité que la place spécifique de professionnel de santé de l’orthophoniste soit réaffirmée, ainsi que la spécificité de notre champ de compétences, en complémentarité avec les autres professionnels.

La coordination des soins est indispensable, elle suppose une meilleure connaissance de notre métier par les médecins prescripteurs pour éviter les  mauvais adressages qui rendent la coordination difficile. La coordination des soins est cependant chronophage. Elle doit donc être rémunérée et les échanges dématérialisés promus (messageries sécurisées de santé, Dossier médical partagé…).

Ce que fait la FNO :

  • Améliorer concrètement la coordination, dans le respect du rôle et de la compétence de chacun.

La coordination des soins est un enjeu majeur de santé publique et un enjeu politique fort ces derniers mois, notamment au travers du projet de loi de santé. Une négociation conventionnelle, à laquelle la FNO participe, est en cours  au sujet du financement de la coordination au sein des CPTS notamment (communautés professionnelles territoriales de santé), nouvelles unités territoriales dans le champ de l’exercice libéral qui vont être chargées de mettre en œuvre certaines orientations nationales et régionales en matière de santé et d’accès aux soins.

Quant aux messageries sécurisées de santé, la FNO a initié et soutenu la possibilité de créer gratuitement une adresse de messagerie sécurisée de santé avec l’ASIP Santé (sous le format : prenom.nom@orthophoniste.mssante.fr).

 

Lancement de la plateforme : “Orthophonie & surdité”

 

Orthophonie et surdité :
une plateforme web à destination des orthophonistes

La Fondation Pour l’Audition et la FNO ont créé la première plateforme web gratuite et simple d’accès pour aider les professionnels dans leur pratique avec les personnes atteintes de surdité. Cette plateforme a été lancée le 14 mars à l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition.

La création de cette plateforme est dédiée aux orthophonistes et a pour ambition de leur apporter des réponses sur la surdité. En effet, La prise en charge des patients sourds est très spécifique et de nombreux aspects sont à prendre en compte : type de surdité, âge du patient, impact psychologique lié à la découverte d’une surdité, langage utilisé.

Cette plateforme regroupe de nombreuses informations sur la surdité, les appareillages et implants, l’impact psychologique de ce handicap et l’environnement du patient.

Vous pouvez dès aujourd’hui vous inscrire en cliquant ici.

Pour en savoir plus :

Langage écrit : allocution d’Anne Dehêtre au ministère de la Santé

Anne Dehêtre, présidente de la FNO, s’est exprimée le 21 janvier dernier au ministère de la Santé, en ouverture du colloque « Dyslexie, vraie ou fausse épidémie ? ». Vous trouverez ci-dessous le texte complet de son intervention

“Je voudrais remercier Mme Magnan, directrice du cabinet de Mme Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées. Je tiens à remercier également Mme Cluzel de nous accueillir au ministère des Solidarités et de la Santé pour ce colloque, organisé par la Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO), qui pose la question «  Dyslexie, vraie ou fausse épidémie ? ».

Il ouvre en ce 21 janvier la semaine de sensibilisation aux troubles du langage écrit, semaine marquée par des évènements au niveau nationale mais aussi au niveau régional, et je tiens à remercier ici les orthophonistes des régions qui organisent ces manifestations cette semaine et les semaines qui vont suivre.

Que la FNO lance une campagne de communication et de prévention sur ce thème parait aujourd’hui essentiel et nécessaire. A l’heure où certains évoquent l’existence de « faux dyslexiques », où d’autres évoquent une « épidémie de dyslexie », il faut nous adresser au plus grand nombre afin d’améliorer la connaissance de tous et de toutes sur cette pathologie encore dénommée « troubles spécifiques des apprentissages » du langage écrit.

Les orthophonistes, experts des troubles de la communication du langage oral et écrit, professionnels de santé, ont dans leurs missions celle d’informer et de former les autres professionnels intervenant autour de ces troubles. Il faut donc que nous, professionnels de santé experts, portions à la connaissance de ces intervenants et des parents les signes d’alerte et les éléments de repérage des difficultés de langage et d’apprentissage afin d’intervenir suffisamment tôt. Une fois repéré, une fois dépisté, une fois le diagnostic posé par l’orthophoniste, comment accompagner ce patient dyslexique ? Comment accompagner son entourage ? Comment le parent aide-t-il son enfant ? Quel parcours de soins, et dans la prise en charge globale, quel parcours de santé efficient pour ce jeune ? Comment, enfin, peut-il être accompagné également dans son parcours scolaire ? Le colloque d’aujourd’hui parle aussi de la place et du rôle de chacun, des échanges et de la coordination nécessaires à la prise en compte réelle de la pathologie et de ses conséquences au quotidien. Mme Maignan, directrice de cabinet de Mme Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, l’a largement souligné. Le guide de la Haute Autorité de Santé (HAS) « Comment améliorer le parcours de santé d’un enfant avec troubles spécifiques du langage » répond à quelques-unes de ces questions, mais il ne suffit pas.

Aujourd’hui, parents et professionnels, qui vivons ensemble le quotidien de ces jeunes, nous devons chacun recevoir la possibilité de mettre en œuvre un parcours de santé réalisable et défini en fonction des réels besoins de l’enfant. Nous attendons donc aussi beaucoup de nos autorités de tutelle. Mais avant d’évoquer ces moyens, il nous faut d’abord aider ces mêmes autorités à répondre à la question qu’elles semblent se poser : la dyslexie est-elle une épidémie ? Pour cela, je remercie toutes les intervenantes qui ont répondu présent aujourd’hui et qui prouvent par leur diversité – représentantes des parents, de l’Éducation nationale, de la médecine scolaire, de la médecine générale, de la petite enfance, de la PMI, que nous sommes toutes et tous là pour répondre collectivement aux enjeux de ce parcours coordonné et pluriprofessionnel.”

Pour en savoir plus :

  • “Quels combats syndicaux et professionnels autour de la problématique des troubles du langage écrit ?” – Document de synthèse
  • 20 propositions de la FNO pour répondre au problème de l’accès aux soins en orthophonie

Reportage : Mon enfant est dysphasique

Mon enfant est dysphasique” : reportage diffusé dans La Maison des Maternelles sur France 5 le 14 mars

Kenjy, 4 ans et demi souffre d’un retard de langage appelé la dysphasie qui peut parfois laisser présager une dyslexie. L’orthophonie permet au petit garçon de progresser. Les journalistes ont suivi une de ses séances dans le cabinet d’orthophoniste de Françoise Garcia, vice-présidente de la FNO chargée de la prévention et de la promotion de la santé à L’Aigle, dans l’Orne.

  • Cliquez sur l’image ci-dessous pour visionner le reportage :

L’intégralité de l’émission est disponible ici (avec une intervention en plateau d’Emilie Ernst, orthophoniste à Paris à partir de 17’00”)

Dyslexie : quand les mots s’emmêlent

Dyslexie : quand les mots s’emmêlent : Émission Allo Docteurs du 6 mars 2019 sur France 5

Le 6 mars dernier, Marina Carrère D’Encausse recevait notamment Émilie Ernst, orthophoniste à Paris, dans le cadre de l’émission Allo Docteurs consacrée à la dyslexie.

L’émission propose également un reportage tourné dans le cabinet de Françoise Garcia, orthophoniste à L’Aigle (61) et vice-présidente de la FNO chargée de la prévention et de la promotion de la santé.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour regarder le replay de l’émission : 

En 2019, la FNO organise une campagne de communication nationale sur les troubles du langage écrit pour rappeler la place d’experts de tous les orthophonistes dans ce domaine. Le rôle central des orthophonistes dans le parcours de soins de ces patients doit en effet être rappelé, voire dans certains contextes, revendiqué et défendu !
Plus d’informations en cliquant ici !

 

 

Vidéos du colloque “Dyslexie, vraie ou fausse épidémie?”

Dans le cadre de la semaine de sensibilisation à la dyslexie qui avait lieu du 21 au 27 janvier dernier, la FNO  a organisé le 21 janvier 2019, au Ministère des Solidarités et de la Santé, un colloque dédié aux pathologies du langage écrit intitulé : “Dyslexie, vraie ou fausse épidémie ?”.

Ce colloque, à destination des orthophonistes, des patients, des familles, des intervenants autour de ces personnes et des professionnels de santé a réuni plus de 200 personnes.

 

 

Au programme :

  • Allocution d’ouverture par Anne Dehêtre, présidente de la FNO
  • Intervention de Virginie Magnant, directrice du cabinet de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées
  • La dyslexie, un trouble neurodéveloppemental, des apprentissages” : présentation par Marie-Christel Helloin, orthophoniste
  • Table ronde n°1 : “La dyslexie est une pathologie neuro-développementale : comment mieux la dépister ? Quelles différences avec d’autres difficultés de lecture ?
  • Table ronde n°2 : “Quel parcours de soins efficient pour la dyslexie ? Prise en soins et accompagnement de la personne dyslexique : rôle et place de chacun

 

Tout au long de l’année 2019, la FNO et ses syndicats régionaux mènent une campagne de communication sur les troubles du langage écrit.

  • Pour en savoir plus sur cette campagne (supports, évènements) : cliquez ici

La FNO a également créé www.fno-prevention-orthophonie.fr, un site pour les parents de jeunes enfants et les professionnels de santé de la petite enfance dédié à la prévention des troubles du langage et à la lutte contre l’illettrisme. Il contient des articles sur le développement du langage, de la lecture et de l’écriture, des informations sur les signes d’appels de plusieurs pathologies, des vidéos sur les différentes phases de développement du langage, de la lecture et de l’écriture, ainsi que des documents ressources.

La vidéo “Troubles du langage : Quand consulter un orthophoniste ?” est disponible en cliquant ici

 

 

Langage écrit : FNO travaille sur des recommandations professionnelles

La FNO, au sein du Collège Français d’Orthophonie, en association avec l’Union Nationale pour le Développement de la Recherche et de l’Evaluation en Orthophonie (UNADREO), mène des travaux consacrés à l’élaboration de recommandations professionnelles pour « l’intervention orthophonique dans le cadre de troubles développementaux du langage écrit, de l’évaluation à la prise en charge ».

Les objectifs de recommandations professionnelles sont d’apporter à la profession des éléments de réflexion et d’analyse, pour accompagner et réactualiser leur pratique professionnelle à partir de données probantes issues de la recherche récente, internationale et francophone et de l’expertise clinique collective.

A cet effet, un groupe d’orthophonistes clinicien.ne.s, chercheur.e.s, enseignant.e.s formateur.trice.s a été constitué afin d’élaborer une méthodologie de travail avec l’appui d’autres professionnels de santé invités :

  • Actuellement, un questionnaire de recensement des pratiques et des questionnements est en cours de finalisation et sera adressé prochainement à l’ensemble des orthophonistes. Chaque orthophoniste étant concerné·e, chacun·e pourra donc apporter sa contribution à ces travaux, afin de participer à l’élaboration d’un consensus de la profession.
  • En parallèle, le groupe travaille sur une revue de littérature, appuyée tant sur la littérature publiée, que sur des mémoires de fin d’étude.
  • La prochaine réunion du groupe de travail élargi aura lieu en mars 2019.

Une parution de ces recommandations est envisagée pour le premier semestre 2020, avec l’organisation d’une conférence nationale de présentation, suivie d’une déclinaison en région, afin de faciliter l’appropriation par les professionnel.le.s de leurs contenus.

Colloque de Nice les 11 et 12 mai 2019

Le syndicat départemental des Orthophonistes des Alpes-Maritimes (Sdo06) et FDPC méditerranée, organisme de formation continue du syndicat des orthophonistes des régions PACA et Corse (SDORPACAC) organisent la 4ème édition du colloque de Nice.

Il aura lieu les 11 et 12 mai 2019, au Centre Universitaire Méditerranéen

Ces journées seront consacrées aux interventions précoces et très précoces, en particulier pour les troubles sévères des interactions, de la communication, de l’oralité, des syndromes génétiques et des troubles neurologiques.
Il permettra de préciser un des points de l’avenant 16 qui prévoit de valoriser la prise en soin des enfants de moins de 3 ans à compter du 1er juillet 2019.
Pour en savoir plus :
  • cliquez ici pour télécharger le programme complet et le bulletin d’adhésion

 

Festival du Film en orthophonie de Nancy : appel à films

La 10e édition du Festival du Film en Orthophonie de Nancy
aura lieu les 20 et 21 Novembre 2020

 

 

Ce festival est organisé par un comité d’orthophonistes de la Lorraine.

Le thème proposé pour cette nouvelle édition est la complémentarité : pluridisciplinarité – partenariat – échanges – réseaux – accompagnement – prévention – recherche – clinique – projet…

La sélection est ouverte aux films de réalisation francophone.

La durée ne doit pas excéder 20 minutes.

 

 

 

Adressez votre projet à l’équipe du festival par mail à l’adresse suivante : festivaldufilmenorthophonie@gmail.com

Téléchargez le formulaire pour répondre à l’appel à film :

La date limite est le 30 avril 2019.

Pour toute candidature, veuillez indiquer :

  • Les nom et qualité des auteurs
  • Le titre provisoire
  • Un résumé en quelques lignes
  • Les mots-clés

L’équipe du comité validera les projets et fera parvenir une réponse pour fin juin 2019.

Les films seront à envoyer pour mars 2020.

La présence des auteurs lors du festival est indispensable.

En savoir plus : Cliquez ici pour accéder à la page de l’événement Facebook :